Banc de touche

Coupe U17 Vivier Boudrier – L’US VALLEE DU JABRON se bat en duel

SAMEDI APRES-MIDI, L’US VALLÉE DU JABRON VIVRA UN MOMENT PARTICULIER PUISQUE SES DEUX EQUIPES U17 S’AFFRONTERONT LORS DU QUART DE FINALE DE LA COUPE VIVIER BOUDRIER.

« C’est dommage », annonce d’emblée Frédéric Auric, le président et entraîneur de l’équipe U17 A de l’US Vallée du Jabron. Ce samedi, les deux groupes U17 seront face à face.
Non pas une opposition amicale comme on en voit à l’entraînement mais une confrontation avec comme enjeu, une place en demi-finale de la coupe départementale. De quoi faire rager le président. « Je suis un peu dépité de ce tirage. Cela fausse un peu l’excitation qu’un tour de coupe apporte. De plus, ce match est calé en plein milieu des vacances scolaires… Mais il faut positiver… On aura au moins une équipe en demi-finale ! »

UN « DISTRICT RURAL »

Malgré tout, l’US Vallée du Jabron aligne deux formations en quarts de finale, prouvant le bon travail du club envers ses jeunes. « Nous avons une bonne politique là-dessus. On souhaite que nos jeunes restent au club pour ensuite évoluer en seniors. Mais nous subissons le « district rural » : beaucoup de joueurs U17 et U19 partent ensuite vers d’autres cieux pour suivre leurs études… »
Mais nul doute que les garçons répondront présents ce week-end pour se frayer une place dans le dernier carré. Au vu de leurs prestations en championnat, ils feront forcément le maximum.

UN ESPRIT COLLECTIF

Car Frédéric Auric peut s’appuyer sur une équipe première en pleine forme : « nous sommes toujours en course pour la montée en Elite, après notre match nul le week-end dernier chez le leader, le FC Rhône Vallées. Nous réalisons un mini-championnat à trois en tête de poule avec le GF Hermitage Tournon. D’ailleurs, je suis persuadé à 98% que le match de la montée se jouera là-bas lors du dernier match de championnat. »
Avec leur destin en main, les Sud-Drômois peuvent s’appuyer sur une force collective et une combativité à toute épreuve.
L’équipe B n’est pas en reste pour autant, elle qui joue aussi la montée en Promotion d’excellence. « Aujourd’hui, on se bat contre des clubs plus forts que nous… Mais on travaille avec nos armes », se satisfait toutefois le président. Un travail qui commence à payer…

 

Plus de Banc de touche

LE DAFC EST FIER DE SES PARTENAIRES !