ITW décalée

L’esprit décalé de … Grégory SYLVESTRE (ES Malissard)

A LA RECHERCHE D’UN « CLIENT » POUR L’INTERVIEW DÉCALÉE, NOUS AVONS TROUVE GREGORY SYLVESTRE, JOUEUR DE L’ES MALISSARD, QUI N’A PAS SA LANGUE DANS SA POCHE ! SI SES COÉQUIPIERS EN ONT PRIS POUR LEUR GRADE, IL NE S’EST PAS FAIT DE CADEAU NON PLUS ! ON AIME CA !

« Quand tu étais petit, tu rêvais d’être…
Je rêvais d’être comme beaucoup d’enfants footballeur professionnel, rien de bien original me direz-vous, mais j’en rêve toujours en secret… ! Pour ça, il faudrait déjà que je me rende indispensable pour Malissard avant de penser à plus 😉 

Ton meilleur souvenir sur un terrain ?
Mon meilleur souvenir restera toujours cette rencontre de coupe contre le FC Chabeuil en U19. Les deux équipes se connaissaient par cœur, on était tous de très bons potes et ça faisait des mois qu’on se faisait chambrer, soit disant Chabeuil était « au-dessus » ! Au final, c’est Malissard qui est passé aux tirs au but.

Et le pire ?
Pour le match de reprise il y a deux semaines, je me suis fracturé le bras et cela m’éloignera des terrains au minimum pendant trois mois…

Selon nos sources, ton meilleur poste serait sur le banc, pour couper les citrons. Tu confirmes ?
Je fais même plus que confirmer, on m’oblige presque à être chaque match sur le banc pour préparer au mieux l’entrée des autres joueurs. Jusqu’à maintenant, cela nous a réussi.

Quel geste as-tu du mal à réaliser ?
Un que j’aimerais maîtriser, « Le tour du monde » ! Mais sinon, j’ai dû mal avec à peu près tout se qui se rapporte au foot… ce ne sont pas mes coéquipiers qui diront le contraire.

Comment fêter un but de manière originale ?
Chez nous, c’est une petite danse assez « spéciale » qu’on fait en équipe ! Tout le monde ne la maîtrise pas encore mais c’est très sympa à voir !

Un stade où tu rêves d’aller…
Il y en a deux ! Je suis déjà allé au Stade Louis II de Monaco (sans vouloir faire de blague), il ne manque plus que le Santiago Bernabeu, pourquoi pas pour le « Clasico ».

Ton idole quand tu étais petit ?
Cris, Cricri, Cr7, mon chéri, mon bébé, enfin bon Ronaldo quoi ! J’exagère un peu, quoique certains diront le contraire, mais on ne touche pas à mon CR7 ! Sans rire, pour moi, c’est un exemple, pas tant pour ce qu’il montre sur les terrains, même si c’est déjà assez spectaculaire, mais surtout pour le travail qu’il effectue dans l’ombre. La rigueur et la persévérance. 

Parmi tes coéquipiers, qui a les pieds carrés ?
Je ne peux pas m’empêcher de dire Guillem Trapier, depuis la demi-finale perdue de l’année dernière où il manque l’immanquable à cinq mètres de la cage vide. Il refait toujours la même erreur quand il se présente devant les cages.

Qui traîne la plus grosse charrette ?
Là-dessus, je dirais notre meilleur buteur de l’année dernière, Adrien Vicente. Un ballon en profondeur suffit à remarquer son incroyable vitesse. La ballon sort en six mètres qu’il n’a toujours pas démarré.

Qui se la raconte le plus ?
Adrien Vicente, ce mec a un boulard surdimensionné ! Quand M. Vicente fait ou réussit quelque chose, tout le monde doit applaudir et être impressionné. Comme si rentrer le bide et gonfler les pecs allaient faire peur à l’adversaire (rires). Mais on s’ennuierait sans lui.

Qui se fait le plus chambrer ?
Tout le monde sans exception, entre potes, pas de cadeau ! Mais pour en citer quelques-uns, Adrien Vicente pour son ego, Antho-Benoit pour être au-dessus du lot et moi-même pour ma technicité.

Qui est le roi de la troisième mi-temps ?
La Miche (Florian Michelon), ce mec est une poche, c’est le seul qui sera encore debout à 7h du matin avec un verre de Get 27 à la main et qui vous empêchera de dormir tranquillement. C’est le vécu qui parle !

Quel reproche pourrais-tu faire à ton entraîneur ?
De ne pas assez nous faire partager sa science infuse du football ! A part nous répéter, de son meilleur français, qu’il y a trois phases, la phase « défensif », la phase de « conservation » et la phase « offensif » !

Qui a la copine la plus sexy ?
Sans langue de bois, il n’y a pas mieux que la mienne, enfin quand je l’aurais trouvé, celles des autres joueurs ne sont pas top ! (rires)

Qui raconte les blagues les plus nulles dans le vestiaire ?
Pour ceux qui ne le connaisse pas, Loic Gourdol fait des représentations dans la région. Au programme blagues de merdes et jeux de mots pourris. Il faut être bon public ! 😉

Avec qui n’aimerais-tu pas partir en vacances ?
Benoît Goudard ! Il lui est arrivé trop de merde l’année dernière en l’espace d’une semaine, pour pouvoir me passer l’envie de partir avec lui.

Qui est le chouchou du coach ?
Le capitaine, le mec « au-dessus du lot », Anthony Benoit ! Le coach ne lui reprochera jamais rien et même quand il est mauvais, il est meilleur que nous, même quand il est malade, il plante plus de buts que les autres. Prenez son exemple, qu’il nous dit !

Quelle est la personne la plus connue dans ton répertoire ?
Benoit Goudard alias le maître des réseaux sociaux et attaquant de pointe occasionnel !

Est-ce que tu hurles devant le foot ?
Oui, beaucoup trop même ! Ça m’a valu quelques vidéos qui ont fait le tour de Facebook pendant quelque temps d’ailleurs ! Ça me rappelle un soir de Decima entre autres !

Y a-t-il un autre sport que tu regardes avec la même passion que le football ?
Non le football reste le football, c’est ma passion et pour cela, il n’y a que ce sport que je regarde avec autant d’intérêt. Après je reste quand même un grand amateur de sport et un grand supporter de nos représentants nationaux (en individuel ou collectif).

Quand as-tu fait ton lit pour la dernière fois ?
Tout dépend de ce que l’on entend par faire son lit ! Mais je dirais que la dernière fois où c’était parfaitement fait, remonte au réveillon de Noël.

Quelle tâche ménagère n’as-tu jamais faite ?
Comme ça je ne vois pas, j’ai tout fait au moins une fois ! Mais si je devais en trouver une, ce serait, de n’avoir jamais nettoyer la cuisine ! Etant donné que c’est là ou je passe le moins de temps !

De quelle coupe de cheveux es-tu le plus jaloux dans le vestiaire ?
Corentin Raphanel ! C’est une de nos recrues de cette année en provenance du FC Chabeuil et autant vous dire qu’il est célèbre pour ses nombreuses coupes de cheveux ! Toutes les couleurs y sont passées ! Dernièrement c’était du bleu et du blanc mélangé, tout ça pour avoir de la paille sur la tête !

Pour finir, donne-nous une bonne raison d’aller vous voir jouer…
Une bonne raison ? Ce n’est pas assez, cette année il y en a beaucoup ! Malissard est un club convivial, familial où l’on prend plaisir à venir jouer et ça se voit sur le terrain. Ce n’est pas une équipe, mais un groupe de potes qui jouent ensemble. On passe plus de temps à se chambrer qu’à se prendre au sérieux mais c’est tellement mieux comme ça. Donc en venant nous voir jouer, vous verrez du beau jeu…. Enooorme blaaague !!! Non, vous verrez des potes, soudés et motivés et qui, sur le terrain, font parler toute leur technique (si on peut appeler ça comme ça) avec du beau jeu de temps en temps quand on le veut bien. Autre raison de venir, sur la première partie de saison nous restons invaincus et premiers de notre championnat (D4, poule C) et on compte bien continuer sur notre lancée, alors venez nous encourager, on en a besoin, on ne possède pas le plus grand Kop de supporter du département, loin de là ! 

SYLVESTRE Gregory
Né le : 18/11/95
Profession : Comptable
Poste :
Défenseur / Stoppeur
Parcours joueur :
FC Chabeuil jusqu’en U11, Arrêt du foot, ES Malissard depuis les U19.

Plus de ITW décalée

LE DAFC EST FIER DE SES PARTENAIRES !