Banc de touche

Coupe Gambardella Crédit-Agricole – L’OLYMPIQUE DE VALENCE en rêve

DIMANCHE, L’OLYMPIQUE DE VALENCE A UNE NOUVELLE FOIS RENDEZ-VOUS AVEC SON HISTOIRE. LES U19 LIGUE  HONNEUR DU CLUB ONT DÉCROCHE UNE BELLE AFFICHE POUR LES TRENTE-DEUXIÈMES DE FINALE EN RECEVANT L’AC AJACCIO.

Elle fait partie des soixante-quatre meilleures équipes de France. L’Olympique de Valence savoure la réussite de son équipe U19 Ligue Honneur en coupe Gambardella Crédit-Agricole. C’est la première fois que le club valentinois, depuis sa (re)création, atteint ce niveau. Elies Khodja, le coach, mène ses troupes de main de maître avec Nicolas Baudrier à ses côtés. Le premier cité explique : « nous avons atteint un niveau historique pour l’Olympique de Valence. Pour moi, c’est une fierté de permettre à l’Olympique de Valence de continuer d’être un club important au niveau des jeunes. »

« DES MOMENTS TRÈS FORTS »

Après avoir échoué dès le premier tour la saison dernière, les Valentinois réalisent cette fois un parcours exceptionnel dans cette compétition phare. « Humainement, nous partageons des moments très forts. Nous sommes vraiment une famille et cette force collective sera notre plus belle carte à jouer. »
Dimanche, l’affiche est belle dans l’antre du stade Pompidou où la formation locale recevra l’AC Ajaccio, sixième du championnat National. Une différence de niveau qui comptera forcément dans la partie mais il est bien courant que les matchs de coupe réservent leur lot de surprise. « D’un point de vue sentimental, on aimerait que tout le monde joue. Mais il va falloir faire des choix et cela n’est pas facile. Nous allons affronter un très bel adversaire, nous ne pouvions pas espérer meilleur tirage. Cela nous permet de recevoir un club connu et reconnu. A domicile, cela nous permet de rassembler nos familles et nos proches. »

« NOUS RÊVONS DE NOUS ENVOLER VERS LES SEIZIÈMES »

En dents de scie en championnat, les Valentinois ont démontré leurs qualités et leur motivation durant la compétition. « Si nous devons sortir ce week-end, ce sera la tête haute et sans regrets. Nous rêvons de nous envoler vers les seizièmes mais, comme un papa, je dois anticiper cette éventuelle sortie en coupe auprès des garçons pour qu’ils ne se brûlent pas les ailes. Il faudra rester grand, dans la victoire comme dans la défaite », conclut Elies Khodja.
Nul doute que les partenaires de Brice Froment feront le maximum pour faire chavirer Pompidou ! L’histoire serait si belle !

Plus de Banc de touche

LE DAFC EST FIER DE SES PARTENAIRES !